ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
CONSCIENCE CONGOLAISE 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

COUP D'OEIL

 

 
 
 
 
 

CONSCIENCE CONGOLAISE 
 
Désormais la Conscience Congolaise est un Mouvement Social qui appelle et incarne l'espoir des congolais tu peux déjà y adhérer!En appelant au (00243)816590421 - (00243)94279763 soit en écrivant à l'adresse E-mail robertyanda@yahoo.fr 
 

 
 
 
Pour l'amour du Congo ne te tais pas!  
 
 
DU SANG SUR DES TELEPHONES PORTABLES? 
 
Le téléphone portable est devenu plus utile, plus indispensable que le canif suisse et il est hors de question qu’on le confisque avant l’embarquement. Et pourtant, ce modeste engin, devenu un élément indispensable de notre vie quotidienne, a certainement déjà causé plus de morts que le rouge couteau venu des Alpes. En effet, dans les composantes du portable se retrouve une pincée de poussière grise, coltan pour les intimes, colombo tantalite pour les scientifiques. Le tantale, allié à d’autres métaux, permet d’affronter de très hautes températures et se révèle une excellent conducteur.  
 
 
Le coltan, le monde n’en manque pas : Canada, Australie en détiennent des réserves, mais c’est en Afrique centrale qu’il se révèle le moins cher. Et pour cause : cette poussière grise est ramassée à la main dans les collines du Kivu par des femmes et des enfants qui gagnent ainsi un dollar par jour. Des négociants, associés aux chefs de guerre de la place, entassent les sacs de « matière » sur les aéroports de Goma et de Bukavu, d’où des petits porteurs ou des Antonov les amèneront au Rwanda, avant de gagner l’Allemagne, la Suisse, le Canada, la Belgique… 
 
 
La violence qui ravage les deux Kivus et qui vient de jeter 800.000 déplacés sur les routes ne nuit pas à tout le monde : elle permet aux trafiquants de ne pas payer de taxes et d’embarquer leurs sacs dans les aéroports de brousse, sous la protection des divers groupes rebelles, Hutus rwandais ou soldats (tutsis) de Laurent Nkunda. Ces derniers, en échange, reçoivent de l’argent ou des armes, avec au bout du compte, la même finalité : leur permettre de se battre pour conserver le contrôle du territoire. 
 
 
Avec patience, le journaliste Patrick Forestier a fait l’effort de remonter la piste du coltan, en Afrique centrale certes, mais aussi en Europe où il a rencontré les dirigeants d’entreprises belges spécialisées dans l’importation (et la réexportation) de coltan venu d’Afrique centrale. La main sur le cœur, ces responsables lui ont affirmé qu’ils agissaient en toute légalité, qu’ils ignoraient la provenance exacte de leur miraculeuse poussière et le correspondant d’une vertueuse entreprise suédoise, leader sur le marché, lui a affirmé, sans fournir aucune preuve, qu’il était exclu que du « minerai de guerre » entre dans la composition de ses très populaires portables… 
 
 
Déjà diffusé sur Canal plus, ce film, « du sang sur mon portable » attend toujours d’être programmé en Belgique. L’attente risque d’être longue, car l’enquête démontre que notre pays est l’une des plaques tournantes des trafics de minerais en provenance du Kivu… Voilà qui explique peut-être la curieuse mansuétude dont bénéficie Nkunda, et les liens qui attachent à la Belgique les rebelles hutus, dont les chefs ont pris soin d’envoyer femmes et enfants dans l’ancienne métropole. D’où ils leur téléphonent régulièrement… Normal, au prix où sont les portables… 
 
par Dominique Dhombres 
 
LE MONDE | 14.12.07 | 14h09 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

(c) robert yanda - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 17.04.2008
- Déjà 5344 visites sur ce site!